Home Apprendre Prêt hypothécaire : comment bien le protéger ?

Prêt hypothécaire : comment bien le protéger ?

0
Prêt hypothécaire : comment bien le protéger ?

Il existe de nombreuses solutions pour protéger un prêt hypothécaire. La solution la plus simple et qui est souvent demandée par les banques, c’est de souscrire une assurance hypothèque. Il est également possible de changer de prêteur.

Assurance prêt hypothécaire

Il s’agit d’une méthode de protection du prêt hypothèque. L’assurance peut être exigée par la banque qui accorde le prêt pour diverses raisons. Cette assurance rassure la banque et l’emprunteur en cas de non-remboursement, maladie, invalidité ou décès. Le coût de cette assurance dépend du type de prêt et de la somme empruntée.

Cette assurance ne rembourse que le solde de l’emprunt en cas d’incapacité et le bénéficiaire n’est autre que le prêteur. En outre, sa couverture diminue au fur et à mesure que les mensualités diminuent. L’assurance prend fin en même temps que le prêt finit.

Changement du prêteur

Pour protéger le prêt hypothécaire, il est également possible de changer de prêteur. C’est le cas souvent lorsque les taux proposés par les compagnies d’assurance sont excessifs ou si les garanties courtes ne sont pas satisfaisantes. Cette décision peut être prise même par ceux qui sont déjà couverts par une assurance. Cela annule systématiquement l’assurance déjà en cours et l’emprunteur est contraint de souscrire une nouvelle assurance pour se couvrir.

Souscrire à une assurance vie

Une assurance vie annexée au prêt peut être aussi une solution envisageable. La plupart des institutions de crédit recommandent cette protection qui est une solide garantie. Cela s’explique par le fait qu’au moment de souscrire à cette assurance, l’emprunteur est soumis à un questionnaire médical strict et méticuleux qui renseigne sur son état de santé.

L’avantage avec cette couverture, c’est qu’elle couvre toutes les dettes. L’emprunteur peut aussi choisir les bénéficiaires de la garantie. Cette assurance n’est pas liée au prêt, mais à la personne ce qui signifie que les primes ne diminuent pas.